Archives de septembre 2007

Fatiguée !!!!!!!!!   6 comments


Bonsoir à tous et à toutes

Ce soir, je suis fatiguée, j’en ai marre
et j’ai des tas de trucs à faire,
mais comme toujours, le temps me manque !!!
Tout ça pour vous dire
que je n’arrive plus à suivre en ce moment.
Alors, si je ne passe pas sur vos blogs,
ne m’en veuillez pas.
Je n’oublie personne, sachez-le…
De plus, j’ai un week-end hyper-chargé
(bon, vous me direz, au moins tu ne t’ennuieras pas…)
C’est juste….

Je vous souhaite à tous un très très très bon week-end,
de l’argent pour ceux qui en ont besoin,
de l’amour pour ceux qui le cherchent,
du courage pour ceux qui travaillent
de la joie, de la tendresse, du bonheur,
la sérénité, la paix, la santé pour tous
et vous fais de gros bisous.

Publicités

Publié 28 septembre 2007 par paule1106 dans Humeur du jour

Photos modifiées (les miennes et celles des autres)   6 comments


 
 
 
 
Montages, photos  transformées
ou simplement un peu arrangées
 
**********
 
J’ai longtemps hésité avant de mettre ces photos, pour la simple raison que je ne suis pas experte dans ce domaine, je passe des heures à essayer d’améliorer mais ce n’est pas toujours simple.
 
Alors tant pis, aujourd’hui je me lance et je vous livre ces photos, telles quelles, avec leurs défauts (certains que je ne vois pas sûrement et d’autres qui sont flagrants).
 
Allez voir le dernier album photos, c’est là qu’elles sont.
 
Bises à tous
 
P.S. N’hésitez pas à me faire part de vos critiques ou suggestions. Et puis si vous avez des idées de montages, merci de me le dire.
 
Soyez indulgents quand même !!!!  Merci
 
 

Publié 23 septembre 2007 par paule1106 dans Créas, montages

Le temps   8 comments


LE TEMPS

Tic, tac, tic, tac…et oui, l’aiguille de la pendule tourne, tourne, inexorablement, vous avez beau faire, rien ne l’arrête.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais quelquefois j’aimerais pouvoir arrêter l’horloge du temps. Ce n’est pas la peur de vieillir, non, quoique …pour être honnête, un petit peu quand même, mais pas trop… Et ne venez pas me dire que je suis déjà vieille, parce que moi, dans mon cœur, je suis jeune et c’est tout ce qui compte. D’ailleurs, vieillir est un privilège, tout le monde n’a pas cette chance ; mes parents ne l’ont pas eue et c’est une chose que je n’ai jamais accepté.

Non, ce qui me dérange le plus dans ce temps qui passe, c’est que je n’ai pas le temps de faire tout ce que j’aimerais faire et cela m’énerve…(oui, je m’énerve pour pas grand-chose). Comment tout concilier ? travail, famille, amis, courses, ménage, loisirs, blogs ? Alors je fais un petit peu de tout, mais avec une sensation d’inachevé, pas très agréable…. Je lisais beaucoup avant, je n’y arrive plus depuis que j’ai commencé ce blog ; j’ai commencé à essayer de faire des montage photos, mais c’est très long, alors je n’avance pas….

Pour remédier à cela, je me promène avec des petits carnets où je note tout ce que je veux ou dois faire, mes idées… et quand je n’ai pas mes petits carnets sous la main (j’en ai 3 maintenant….), j’utilise des petites feuilles volantes que je mets…… devinez-où ? ….dans mes petits carnets bien sûr. Bref, mon sac à main pèse lourd, pas à cause du maquillage, des brosses à cheveux, du parfum (je ne trimballe rien de tout ça sur moi -si,si je suis coquette, ne croyez pas ça) mais de mes précieux petits carnets.

Mais ces petits carnets sont tellement remplis que je n’ai pas le temps de les consulter et donc vous en tirez sûrement la conclusion que j’oublie la moitié des choses que j’ai à faire ! …Et bien, vous avez tout à fait raison ! Et pour éviter d’oublier ce qui est urgent, je reprends un petit papier, que je laisse bien en vue, avec les choses urgentes.

Je sais, vous allez me dire, quelle perte de temps de tout noter ! C’est sûr, mais en les notant, je les emmagasine dans ma mémoire, au fond de ma petite tête. Et je vais même très loin avec ces petits papiers ; il y en a dans un tiroir de la cuisine, dans mon bureau, sur ma table de nuit (il m’est déjà arrivé plusieurs fois en pleine nuit, d’allumer la lampe de chevet, pour vite noter quelque chose).

Vous devez penser « elle est angoissée celle-là » ; bah, en apparence non, mais peut-être quand même au fond de moi ; seul un psychiatre ou un psychologue pourrait me le dire ! Mais ne vous inquiétez pas, je me sens très bien.

Bon, j’ai un peu dévié de ce dont je voulais parler… pas grave, j’écris au fur et à mesure que je pense (pour une fois, je n’ai pas noté à l’avance). Alors quand vraiment je commence à m’énerver parce que je n’ai pas le temps de tout faire, je me console en me disant que finalement ce n’est pas si mal que ça. Ca prouve au moins que je ne m’ennuie pas et que la vie a un sens pour moi ; il y a tellement de gens qui ont perdu le goût de la vie ; alors, ce que je n’ai pas fait aujourd’hui, je le ferai demain ou un autre jour (puisque j’ai tout noté, y a pas de problème, je n’oublierai pas !!!!!). De toute façon, puisque rien ne peut arrêter le temps, autant savourer chaque instant présent et essayer d’en profiter au maximum.

Bon week-end à tous et bizzzzzz

Publié 22 septembre 2007 par paule1106 dans Humeur du jour

Le grand secret   2 comments


 

 

Aujourd’hui, ce n’est pas du rap,

je change un peu de registre

 

*******************

INDOCHINE

 

Le grand secret

Paroles et Musiques Nicolas Sirkis – 2002

 

 

Laisse-moi être comme toi
Laisse-moi être toi
Laisse-moi être ton sang
Laisse-moi un peu de temps

Je rougirai quand je te verrai
Et quand je te parlerai
Mais quand les lumières seront éteintes
Je te dirigerai sans crainte

Laisse-moi faire comme un garçon
Laisse-moi cette illusion
Laisse-moi être ton roi
Laisse-moi le faire comme toi

Je te montrerai
Comment on fait
Et puis je te remplacerai
Je ferai comme une fille qui se défend
Une fille qui perd son sang

Laisse-moi être comme toi
Laisse-moi plusieurs fois
Laisse-moi être tes yeux
Laisse-moi faire l’amoureux

Mais si un jour
Tu devais t’en aller
Est-ce que tu pourrais bien m’emporter ?
Mais si un jour tu pouvais
Tout quitter
Est-ce que tu pourrais garder notre secret ?

Laisse-moi être ta croix
Laisse-moi essayer
Laisse-moi être juste toi
Laisse-moi être comme toi

Je te laisserai trouver la voie
Et puis je penserai comme toi
Comme une fille qui voudra prendre son temps
Comme si c’était la dernière fois

Si tu devais un soir
Est-ce que tu m’emmènerais ?
Mais t’envoler sans moi
Est-ce que tu m’emmèneras ?

Mais si un jour
On pouvait s’en aller
On pourrait bien enfin s’emmener
Mais si un jour on pouvait
Se quitter
On pourrait bien enfin
Se retrouver

 

 

Publié 21 septembre 2007 par paule1106 dans MUSIQUE (Paroles ou vidéos)

La cruauté des êtres humains   5 comments


 
 
BILLET RECOPIE DU BLOG D’INJI
 
 
 
Le magnifique texte ci dessous a été écrit par
 
http://animaux-en-poeme.skyrock.com/
http://o-o-barbe-a-papa-o-o.boosterblog.com/
 


Plongé dans une éternelle obscurité,
Prisonnier d’une insalubre cage en fer,
Je regarde moisir ma pitence amoncelée,
supposée nourriture par les gardiens de l’enfer.
Impossible d’ingurgiter ce tas d’immondices,
Mon corps crie famine à m’en tordre le cou,
Je trépigne sur place et mes os s’engourdissent,
esclave de mes tiques je me sens devenir fou.
La lumière du jour me parvient enfin,
Ravivant soudain en moi un brin d’espoir perdu,
Une main dure met alors à mes rêves une fin,
me voilà étranglé, brutalemment suspendu.
Mon sort n’appartient plus qu’à cette brute humaine,
qui propulse déjà à terre mon frêle corps,
et de toutes mes faibles forces j’implore encore,
son regard ne traduisant ni compassion ni haine.
Pris au piège, impuissant devant mon bourreau,
Je perds mes pattes en quattres coups de couteau,
Ne pouvant plus relever mon pauvre crâne brisé,
j’attend desesperement la mort qui ne saurait tarder.
Mon heure n’etant, apparemment, pas encore venue,
Me voici à nouveau brusquement suspendu,
ployé sous une pluie de coups de massue,
je me tord de douleur tant la souffrance est accrue.
La peau m’est arrachée de la tête aux pieds,
Ecorché vif, je me débat et je hurle de douleur,
Aucun son ne sort cependant de ma bouche crispée,
Je suis maintenant nu devant cet infâme voleur.
Privé de ma liberté et de ma douce fourrure,
Je sens tous mes sens brûler sous la torture,
rampant comme un petit morceau de chair saignant,
j’agonise lentement dans le bain de mon sang.
Adieu la vie, adieu l’odieuse cruauté,
j’éteins doucement mon âme blessée,
quittant lentement mon petit corps humilié,
Puisse la mort à présent me soulager.

 

  Quelle honte pour l’être humain !!

       Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Avec les magnifiques fourrures synthétiques qui sont fabriquées aujourd’hui,

ces choses là ne devraient plus exister.

Merci.

Invitations liste d’amis   4 comments


Bonsoir à tous et à toutes,
 
Je reçois parfois des demandes d’autres blogueurs//blogueuses pour faire partie de leur liste d’amis.
Bon, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais avant d’accepter un ami ou une amie, j’aime bien savoir à qui j’ai affaire ; normal non ?
Alors quand je reçois ce genre de demande alors que la personne n’a laissé aucun commentaire sur mon blog, je vais d’abord voir son espace perso ;  mais bon, si son accès est limité, je n’y accède pas.
 
Alors Mounire, puisque c’est toi qui m’a envoyé une demande aujourd’hui, si tu veux que je réponde, libère d’abord l’accès à ton espace ;  ok ?
 
Et tant que j’y suis,  j’en profite pour préciser que certaines personnes n’ayant jamais répondu à mon invitation à devenir mon ami(e), figurent sur ma liste comme "invités" (bon c’est vrai que certains n’ont pas de blog), mais depuis je ne demande plus à  personne de faire partir de ma liste d’amis…. par contre, j’accepte les demandes….
 
Bonne nuit à tous et bises
 
 
 

Publié 15 septembre 2007 par paule1106 dans Humeur du jour

Sarah (billet pris chez Inji)   3 comments


Mon nom est Sarah. J’ai 3 ans

Mes yeux sont enflés, je ne peux pas voir.

Je dois être bête, je dois être méchante.

Quoi d’autre aurait pu mettre mon père dans un tel état ?

Je souhaiterais être meilleure.

Je souhaiterais être moins moche, Alors peut-être que ma mère voudrait toujours me faire des câlins.

Je ne peux pas parler. Je ne peux pas faire de bêtises.

Sinon je suis enfermée toute la journée.

Quand je me réveille je suis toute seule. La maison est noire.

Mes parents ne sont pas chez moi.

Quand ma mère vient, j’essaye d’être gentille, sinon j’aurais peut-être  un coup de fouet ce soir.

Ne fais pas de bruit ! Je viens juste d’entendre une voiture, mon père revient du bar de Charlie.

Je l’entends jurer. Il m’appelle. Je me serre contre le mur. J’essaye de me cacher de ses yeux démoniaques. J’ai tellement peur maintenant. Je commence à pleurer.

Il me trouve en train de pleurer. Il me lance des mots méchants,

Il dit que c’est de ma faute. Qu’il souffre au travail. Il me claque et me tape et me crie dessus encore plus, je me libère enfin et je cours jusqu’à la porte. Il l’a déjà fermée. Je me mets en boule. Il me prend et me lance contre le mur. Je tombe par terre avec mes os presque cassés, et ma journée continue avec des méchancetés dites…

« Je suis désolée! », je crie.  Mais c’est déjà beaucoup trop tard. Son visage a tourné dans une haine inimaginable.

Le mal et les blessures encore et encore, mon Dieu s’il te plait, aie pitié ! Fais que ça s’arrête, s’il te plait ! Et enfin il arrête, va vers la porte, pendant que je suis allongée, immobile par terre.

 

Mon nom est Sarah

J’ai 3 ans,

Ce soir, mon père m’a tuée …

  

METTEZ DANS VOTRE BLOG : L’histoire de Sarah

                        

Il existe des millions d’enfants qui comme Sarah se font tuer. Et tu peux les aider.

Et parce que tu as été touché, fais quelque chose ! Tout ce que je te demande, c’est d’envoyer ça et de reconnaître que ces choses arrivent, et que des gens comme le père de Sarah vivent dans notre société.

Fais suivre cette histoire parce que même si ça paraît fou, ça peut peut-être changer indirectement nos vies.

 

 

BILLET PRIS CHEZ INJI