Notre planète   13 comments


Lettre écrite en 2070
(Document publié dans la revue « Cronica de los Tiempas » en avril 2002)

Nous sommes en 2070. Je viens d’avoir 50 ans, mais mon apparence est celle d’une personne de 85 ans. J’ai de gros problèmes aux reins parce que je bois très peu. Je crois qu’il me reste peu de temps.
Aujourd’hui, je suis une des personnes les plus vieilles de cette société.

Je me rappelle quand j’avais 5 ans.Tout était différent.
Il y avait beaucoup d’arbres dans les parcs, les maisons avaient de jolis jardins et je pouvais profiter d’un bain ou ester une heure sous la douche.
Maintenant, nous utilisons des serviettes humidifiées avec de l’huile minérale pour nettoyer la peau.

Avant, toutes les femmes montraient leur belle chevelure.
Maintenant, nous devons nous raser la tête pour la maintenir propre sans utiliser d’eau.
Avant, mon père lavait la voiture avec de l’eau qui sortait d’un tuyau d’arrosage.
Aujourd’hui, les enfants ne croient pas que l’eau s’utilisait de cette manière.

Je me rappelle qu’il y avait beaucoup de messages qui disaient : « Faites attention à l’eau ». Mais personne n’écoutait. On ne pensait pas que l’eau pouvait disparaître.
Maintenant, toutes les rivières, les barrages, les lacs et les nappes aquifères sont irréversiblement pollués ou épuisés.

D’immenses déserts constituent le paysage qui nous entoure de toute part.
Les infections gastro-intestinales, les maladies de peau et des voies urinaires sont les principales causes de décès.

L’industrie est paralysée et le chômage est dramatique.
Les usines de traitement de l’eau sont la principale source d’emploi et tu es payé avec un verre d’eau potable au lieu d’un salaire.

Les agressions pour un bidon d’eau sont banales dans les rues désertes.
La nourriture est à 80 % synthétique.

Avant, la quantité idéale d’eau à boire était de 8 verres par jour pour un adulte.
Aujourd’hui, je ne peux boire que la moitié d’un verre.

Les vêtements sont jetables, ce qui augmente la quantité d’ordures.
Nous avons du revenir aux fosses sceptiques comme au siècle passé, parce qu’on ne peut plus utiliser les réseaux d’égouts par manque d’eau.

L’apparence de la population est affreuse : les corps affaiblis, ridés par la déshydratation, une peau remplie de plaies à cause des rayons ultra-violets qui n’ont plus la couche d’ozone pour les filtrer dans l’atmosphère.

A cause de la sécheresse de sa peau, une jeune fille de 20 ans a l’air d’en avoir 40.
Les scientifiques font des recherches mais il n’y a aucune solution possible.
On ne peut pas fabriquer d’eau. L’oxygène aussi est dégradé par le manque d’arbres, ce qui a diminué le coefficient intellectuel des nouvelles générations.

La morphologie des spermatozoïdes de nombreux individus s’est altérée.
Comme conséquence, beaucoup de garçons ont des insuffisances, des mutations et des déformations.

Le gouvernement nous fait même payer l’air que nous respirons : 137m3 par jour, par habitant adulte.
Les gens qui ne peuvent pas payer sont retirés des « zones ventilées » qui sont dotées de gigantesques poumons mécaniques fonctionnant à l’énergie solaire.
Ils ne sont pas de bonne qualité mais on peut respirer.
L’âge moyen est de 35 ans.

Il est resté dans quelques pays un peu de végétation, ainsi que leur fleuve respectif qui est fortement surveillé par l’armée.
L’eau est devenue un trésor très convoité, plus que l’or ou les diamants.

Ici, en revanche, il n’y a pas d’arbres parce qu’il ne pleut presque jamais.
Et quand on arrive à enregistrer une précipitation, il s’agit de pluies acides.
Les saisons de l’année ont été complètement transformées par les essais nucléaires et les industries polluantes du 20ème siècle.
On nous avait avertis qu’il fallait protéger l’environnement, mais personne n’a fait attention.

Quand ma fille me demande de lui parler de l’époque où j’étais jeune, je lui décris la beauté des forêts.
Je lui parle de la pluie, des fleurs, du bonheur de prendre un bain et de pouvoir pêcher dans les rivières et les barrages, de boire toute l’eau que je voulais… et combien les gens étaient en bonne santé.

Elle me demande : – Papa ! Pourquoi il n’y a plus d’eau ?
– Alors je sens comme un nœud dans ma gorge.

Je ne peux pas m’empêcher de me sentir coupable, parce que j’appartiens à la génération qui a fini de détruire l’environnement ou qui n’a simplement pas pris en compte tant d’avertissements.

Maintenant, nos enfants en paient le prix…

Sincèrement, je crois que la vie sur terre ne sera plus possible dans très peu de temps parce que la destruction de l’environnement est arrivée à un point irréversible.

Comme j’aimerais pouvoir revenir en arrière et faire en sorte que toute l’humanité comprenne cela… quand nous pouvions encore faire quelque chose pour sauver notre planète terre !

(Texte et image extraits d’un diaporama de Ria Ellwanger)

De la fiction tout ça, me direz-vous ?
Je n’en suis pas si sûre que cela malheureusement !

Publicités

13 réponses à “Notre planète

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Juste de passage, je suis un "ami" de My,
    votre blog est ……. bleu ….il est magnifique
    j’vous fait un ptit coucou ….de Strass !
    Bien à vous et très bonne continuation

  2. coucou,d’abord,une très bonne année,pour toi ta famille et tes proches,
    et puis  pour nous tous,quoi!
    alors anticipation, science fiction,un genre que j’aime ,tout est possible même pire!
    alors pour rester optimiste,regardons nos amis les rats,ça n’a pas l’air cool leurs vies,et pourtant ils sont toujours là,s’adaptent,et je pensent qu’ils seront encore là,bien après la fin du genre humain,alors rien n’est perdu.
    hi,hi,je pense rat, et suis rat,j’ai trop reçu de peluches »Ratatouille »
    bisous.
    al

  3. Hola mi querida amiga Paule

     

    Se acerca la Noche de Reyes, que abarca de alegrí­a a muchos niños y adultos en el planeta. En estas horas ya recorridas de la noche más bella de todas, te deseo que los Reyes Magos, Melchor, Gaspar y Baltasar, consumen en su vida, bendiciones, suerte y parabienes que se prolonguen a lo largo del 2008.
     
    Recibe el beso de un ángel
     

    ´´´.´´´·:::::·´´´.´´´,.•´¨`•.( -.- ).•´¨`•.,¸`•–•-¨( “)(“ )¨-•–•´ 
    NO SE PUEDE OLVIDAR A UN ÁNGEL
     
    Te invito a ver mi entrada: Mariposa
     

  4.   pauvre planete terre , dur dur pour les generations a venir , a bientot

  5. "O temps suspends ton vol ! Et vous heures propices"
    (Alphonse de Lamartine, Méditations poétiques, "Le Lac")
     
    Il est encore temps d’agir pour sauver notre planète ! Mais tout le monde en a-t-il bien conscience ?
    Quant à nous, ne baissons pas les bras !
    Je t’embrasse très fort.
    Louis
     

  6. Bon j’ai éclairci le fond (un peu trop je crois, mais tant pis, je ne recommence pas)  pour que le billet soit plus lisible.
    Oui, tout cela est bien angoissant pour les futures générations, mais comme je suis une incorrigible optimiste, je me dis que c’est exagéré et qu’on n’en arrivera pas à un tel stade  !!

  7. Oui ça risque bien de devenir du réel si les êtres humains et en particulier les gouvernements ne réagissent pas. Ils font un foin pour une cigarettes, je n’approuve pas l’utilité des cigarettes loin de là, mais on noie le poisson, pendant ce temps, les usines continuent à cracher leur cochonneries. Et je sais bien de quoi de parle car dans mon secteur nous sommes entourés de 4 raffineries (Total, Schell, BP et Naphta) sur le pourtour de l’Etang de Berre et certains jours c’est insupportable. Le nombre d’enfants asmathiques, le nombre de cancer et autres se développent à vitesse Grand V. Actuellement où notre corps mute et s’adapte…. où on meurt….. Bises

  8. Cette histoire est bel et bien une possibilité tangible de notre avenir   , d’autan que la population mondial est en forte expension et donc les besoins en eaux  potable …. C’est l’aboutissemen de notre type de civilisation ce n’est pas qu’une question d’élus ; les solutionsne sont pas dans le camembert électoral………Bonne soirée……….BYE

  9. Magnifique espace. Trés riche, un peu dense. Votre billet est difficilement lisible ( couleur du texte sur le fond).
    Bravo. Merci.
     
    Bonheur et prospérité pour cette année.
    Reynald

  10. enfin  quelqu’un  qui sinterésse a la polutions .
    l etre  humain  et en train de se  detruir , quand je di l etre  humain  je me trompe en partie , je doi dir  nos  elue.
    tout  et  kestion de frik , nos  enfant  et petit enfant  il se foutre  de  leur avenir .
    se  qui me mes or de mes gond  , cse de les entendre parler,de limitation de vitesse  pour les voitures.
    un poi lourd =60 voiture, un chalutier= 75 voiture, un t-e-r = 90voiture , un  pétrolier = 300 voiture  voir plus .
    et les avions  a votre avis  combien de  voitures ? allord quand  j entent  parler  de  limitation  de vitesse pour  les voiture  qui  elle ne
    polus  pratiquement  plus . allord il faut que le gouvernement , et autre politicien , arrete de prendre  le citoyen pour  un demeurée.
    moi perssonelement  je me serre  de ma voiture  que trés rarement .
    voila se que j avai a dir  sur cette evennement , quoi  quil y à beaucoup a dir  sur  se suger.
    paule , tu a u une trés bonne kesstion .sur se je te fais un bisou.  ps , j esperes que tu auras beaucoup de commentaire.car il y à beaucoup a dir sur se probleme…………………………………………..joel..

  11. ca fait froid dans le dos, mais il est vrai qu’il serait peut etre temps que tout le monde se preoccupe ou tout au moins s’occupe reellement de notre planete bonne journée bisous

    MON CARNET DE VELOURS
  12. bonjour Paule
    eh bien je suis comme toi très pessimiste en ce qui concerne l’avenir de notre planète
    on ne sera plus là pour voir la fin du monde, oh la que tout ça est déprimant
    tu me fous le cafard de bon matin  moi l’éternelle angoissée lol
    bonne journée
    bisous

  13. preum’s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :