Nessbeal – Les larmes de ce monde   5 comments


Statistiques-fr.com, audit et statistiques de site
 
 
 
  
Nessbeal
 
 
Les larmes de ce monde
 
 
 
 
  
 
 
 

Ces endroits où la vie d’homme ne vaut plus rien
Chaque coin du monde, ces endroits où l’enfant du puits Serin
ne joue plus serein, ces coins du monde où l’on sait ce que c’est que la faim
Leur blessure profonde comparable à un ravin
Et tous ces pays où seuls les morts connaissent la paix
Faille d’une utopie la guerre passe, le silence est paix
Putain de faucheuse les femmes n’en peuvent plus de courir
La beauté de ce monde ces fastes qu’on rêve de parcourir
Moi je tourne en rond comme le globe la rue a son DEUG
Fume des spliffs fais le tour comme Filé Asfeld
On suffoque vu qu’on ne bouge pas de nos blocs
Les ambiances glauques prisons sans murs
Faut se taire quand tu te manges des claques
On se sent minuscule et incertain
On méprise cette terre et on la fouille d’un air hautain
Remplacer le soleil par un spliff le matin
On parle oseille loin du rivage c’est mourir sans voir loin
Ce n’est pas l’amour mais la mort qui fait tourner le monde
C’est du B52 ma prière sur un tapis de bombe
Ça fait longtemps qu’elle est morte la colombe
Buté par le Colomb ifriquia à la panse truffée de plomb
Comme en colombia né dans la dope
On veut partir mais les impôts nous brisent les côtes
Chaque coin du monde moi j’ai traversé l’Euphrate
C’est sans passeport qu’elles passent la frontière nos phrases

 

Notre univers l’HLM on s’entre-tue pour un long test
Où ça fourgue la mort mon contexte une montée de CC
Un long texte comme décrire cette envie de fuir
Oublier le pire se mettre ivre pour le fou-rire
Je suis pas né dans le ghetto international miseria
Bamako Casablanca l’écart se creuse entre les nantis
Et les démunis, Indonésie les rues égouts naître
Dans le dégoût à Manille
Je suis du tiers-monde continent mis dans un linceul
Toute la nuit les tomahawks ont déchiré le ciel
Civiles sont les pertes
Bagdad et tragédie comme l’histoire se répète
Imntanout en ce mois d’août j’suis seul moi et mes doutes
Jénine Palestine y’a du sang sur ta feuille de route
Moi dibou debout entre la mer et le désert
Jamajnou on garde le sourire même dans la misère
Y’a pas de lumière en ces temps d’injustice
On bute les justes les billets pissent sur ton armistice
Kétama les champs de cannabis
A86 j’suis sur la route de l’éloignement
Direction le bled Maroc dans mon cœur à chaque moment
Aucune mélodie ne rentre à Bolimonde
Génocide Rwanda chaque coin du monde
C’est l’art du coup d’état qu’on nous a laissé
Prise en otage par l’OMC ma terre est dépecée
Dépouillée à longueur de journée
Marchand d’illusion ma cité et nos visions goudronnés
Dire qu’à l’ONU ça mène la grosse vie
C’est des gosses qu’on vise comment ignorer ce qui se passe à Grozny
Un gosse sur quatre chez nous a le ventre vide
Charnier passé sous silence futur morbide
Darbeda Brésil y’a pas que des stars du ballon rond
C’est ma mémoire d’exil j’suis le Sahara couleur marron
Bien sur que c’est l’innocent qui claque sur ta ligne de front
Enfant soldat au Libéria ce monde une vaste ligne de front
Faut que je plane pour que ça tourne en rond
Chaque coin du monde on brûle tout pour dire que nous souffrons.

 
 

 

  

  

  

  

Publicités

Publié 3 mai 2008 par paule1106 dans MUSIQUE (Paroles ou vidéos)

5 réponses à “Nessbeal – Les larmes de ce monde

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Nous pouvons, dénoncer encore et encore,  c’est une triste réalité depuis que le monde est monde.. Plus les années  passent, plus la technologie avance, plus la misère du monde est grande.. Et il y aura toujours des profiteurs, et il y aura toujours plus d’inégalités.. Il faut surtout changer les mentalités… Mais… L’HUMAIN  est  et restera HUMAIN… Dès qu’il sera dans les hautes sphères, il en voudra encore plus c’est comme une vis sans fin… Commençons par aider nos voisins proches, nos voisins aideront leurs autres voisins, etc..etc.. Pourquoi aller aussi loin ??
    Mais bon, chacun agit  en  son  âme et conscience.  Nous ne sommes qu’une goutte d’eau dans la mer.. Et de l’eau sur de l’eau, il n’y a aucune consistance.. C’est dommage..  Bonne journée, bisous, amitié. Charlotte

  2. Avant de vouloir changer le monde , il faut déjà être capable de changer son pays ! les manifestations , les prises de positions , les marches blanches et autres ne servent à rien , il faut être au pouvoir pour espérer commencer à changer les choses dans le monde , tout le reste n’est que pleurnicheries , il faut même envisager de faire la guerre ; sommes nous prêts à aller jusque là ??????……………Bises…………..BYE

  3. il ya dans ce monde  des homme qui profite de grande richesse pour des profit persoet des enfants qui meure de fin avis au pouvoir ppublique…

  4. Avis partagé – Permets moi de la diffuser sur mon blog – C’est bien la triste réalité de ce monde – Toutes mes plus sincèrs amitiés – Michel.

  5.           . . .       ,@bientôt…

    فƦმ♪ف

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :