Archives de février 2009

2 p’tites blagues   9 comments


 

   

 

Deux petites blagues
pour bien commencer le week-end
 
Un employé d’une grande entreprise prend le téléphone et dit :
Allo ma poule ! Lève ton joli petit cul
et monte-moi un café et un croissant,
et plus vite que ça ma belle !
 
 
     De l’autre coté du téléphone une voix très masculine répond :
Espèce de con, tu t’es trompé de numéro ! 
Sais-tu à qui tu parles ?
Avec le Directeur général !!
 
     
      Et l’employé lui dit :
Et toi connard, tu sais à qui tu parles ?

 Le directeur rétorque :

non !!!
 

 Et l’employé répond :
 OUF !! et il raccroche .

 

 

 

 

 Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

 

 

 

Y’a aussi des blonds…

Un Ecossais, un Mexicain  et un homme blond 

travaillent sur un chantier de construction,

au niveau du 20ème étage.

C’est la pause déjeuner.

 

 

L’Ecossais dit  :
"Encore du corned-beef.
Si j’en ai encore une fois pour déjeuner,
je me jette en bas du bâtiment."
 


Le Mexicain ouvre sa gamelle et s’exclame:

" Encore des burritos. 

Si j’en ai encore une fois, je me jette moi aussi en bas."

 


Le blond ouvre à sont tour son sac et dit :

" Encore du jambon ! 

Si moi aussi  j’ai un seul autre sandwich au jambon,

je sauterai, comme vous."

 

Le lendemain, l’Ecossais ouvre sa musette,

voit le corned-beef et se jette dans le vide.

Le Mexicain  ouvre sa gamelle,

voit son burrito et saute lui aussi.

Le blond ouvre son sac,

voit son sandwich au jambon

et se précipite également dans le vide.

Le jour des funérailles, l’épouse de l’Ecossais, en larmes, dit :

–  Si j’avais su qu’il ne voulait plus de corned-beef,

je ne lui en aurais plus préparé.

 


L’épouse du Mexicain pleure elle aussi et dit:

–  J’aurais dû lui donner autre chose !

Je ne me suis jamais doutée à quel point il détestait les burritos.

 

Tout le monde se tourne alors, d’un air interrogateur, 

vers la femme du blond. Celle-ci répond:
– Pas la peine de me regarder comme ça ! 

Il faisait lui-même ses sandwichs !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour finir une petite image

qui prouve pas mal de choses !!!

 

 

Je l’ai un peu "trafiquée", c’est-à-dire que j’ai dessiné

grossièrement des vêtements aux hommes et aux femmes

pour respecter le code de conduite de Windows Live

(rappelez-vous mes ennuis en décembre, donc je fais gaffe !!!)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié 27 février 2009 par paule1106 dans RIONS UN PEU

Bon week-end   4 comments


 

 

 

 

 

 

Publié 27 février 2009 par paule1106 dans Humeur du jour

Rectificatif au précédent billet   15 comments


 
 
 
 
Rectificatif à mon précédent billet
 
 
 
A la demande d’Agamède,
(voir son comm dans mon précédent billet),
j’ai retouché le bulletin de notes
et remplacé "filles" par "garçons"
 
 
 
 
 
Bon la retouche est visible,
mais j’ai fait ce que j’ai pu !!!
 
 
 
Satisfait ??  (mdr)
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Publié 22 février 2009 par paule1106 dans RIONS UN PEU

Lettre à une maman (et la réponse !)   13 comments


Statistiques-fr.com, audit et statistiques de site

 
 

 

  

 

 

  

  

  

Lettre à une maman

 

 

 

 

  

 

 Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit 

  

  

 

  

  

 Une  maman rentre à la maison un soir et trouve une lettre  :

 

Maman chérie,

Je suis désolée de devoir te dire

que j’ai quitté la maison pour aller vivre avec mon copain.

Il est  l’amour de ma vie.

Tu devrais le voir, il est tellement  mignon

avec tous ses tatous, son piercing et sa super  moto.

 

 

 

 

  

  

  

Mais ce n’est pas tout ma petite maman chérie.

Je suis enfin enceinte

et Abdoul dit que nous  aurons une vie superbe

dans sa caravane en plein milieu des  bois.

Il veut beaucoup d’enfants avec moi,

C’est mon rêve  aussi.

  

Je me suis enfin rendu compte

que la marijuana est  bonne pour la santé

et soulage les maux.

Nous allons donc en  cultiver

et en donner à nos copains

lorsqu’ils seront à court  d’héroïne et de cocaïne

pour qu’ils ne souffrent pas.

  

Entre-temps, j’espère que la science trouvera

un remède contre le  sida pour qu’Abdoul aille mieux.

Il le mérite vraiment tu  sais.

Ne te fais pas de soucis pour moi maman,

j’ai déjà  13 ans,

je peux faire attention à moi toute seule …

Et  l’expérience qui me manque,

Abdoul peut la compenser avec ses 44  ans.

  

J’espère pouvoir te rendre visite très bientôt

pour  que tu puisses faire la connaissance

de tes petits enfants.

Mais d’abord je vais avec Abdoul

chez ses parents en caravane

pour que  nous puissions nous marier.

Comme ça ce sera plus facile pour lui,

pour son permis de séjour.

 

Ta fille qui t’aime.

 

 

PS : Je te raconte des idioties maman.

Je suis chez  les voisins !

Je voulais juste te dire

qu’il y a des  choses bien pires dans la vie

que le bulletin scolaire

que tu  trouveras sur ta table de nuit…

 

  

  

  

 

  

Et voici la réponse du  père

 

 

J’ai donné ta lettre à ta mère.

Elle a fait immédiatement  un infarctus

et nous avons dû l’hospitaliser.

Les  médicaments la maintiennent en vie.

  

Lorsque j’ai expliqué  à nos avocats

ce qui s’était passé,

ils m’ont recommandé de te répudier.

Aussi tu n’es plus notre fille

et nous t’avons retirée de nos testaments.

  

Nous avons mis à la poubelle  toutes tes affaires

et utilisons ta chambre comme débarras.

Nous avons aussi changé la serrure de la porte,

il te faudra trouver un logement,

mais n’essaie pas d’utiliser

notre carte de crédit car nous l’avons annulée,

ainsi que fermé  ton compte bancaire

(l’argent qu’il y avait dessus

nous allons  l’utiliser pour le traitement de ta mère).

  

N’essaie pas de  nous appeler

pour demander de l’argent,

nous avons de toute façon

résilié ton contrat de téléphone mobile.

Les jouets que tu  gardais,

tes instruments de musique,

ta collection de CD et de photos,

nous les avons vendus au voisin

(celui dont tu disais  qu’il te regardait par la fenêtre

quand tu t’habillais).

  

Ah! Bien sûr

il te faudra trouver du travail,

puisque nous  n’allons plus payer pour toi

ni tes études ni tes cours de  musique.

 

 

 

 

  

  

Si tu ne peux trouver ni logement ni travail,

je  te conseille d’aller voir Paulo.

C’est quelqu’un que j’ai connu  dans l’armée,

je ne sais pas bien ce qu’il fait….

Mais je lui ai envoyé une photo de toi

et il m’a dit qu’une fille comme toi

n’aurait aucun mal à vivre dans certains pays du Maghreb

qu’il connait bien, et qu’il pourrait t’aider.

Enfin j’espère que tu seras très heureuse dans ta nouvelle  vie.

 

L’homme que tu appelais Papa

 

  

  

PS  : Ma chérie, c’est une blague !

Je  regarde la télé avec ta mère, qui se porte très bien.

Je  voulais juste te montrer

qu’il y a des choses plus graves que de  passer

les 8 prochaines semaines sans sortir,

et sans regarder la  télé pour le mauvais bulletin,

et pour la petite  blague.

 

 

 

  Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Texte pris chez Jean-louis

http://cid-9886309e3515a304.spaces.live.com/

 

Publié 22 février 2009 par paule1106 dans RIONS UN PEU

La tête vide !   6 comments


 

 

 

 

 Petites News de moi

 

 Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

 

D’habitude, j’ai plein d’idées de billets à faire,

mais pas le temps de les faire !!

 

Aujourd’hui, c’est tout le contraire,

j’ai le temps, mais pas d’idées,

la tête complètement vide,

juste envie de faire quelques montages

comme celui du dessus que je viens de faire.

 

Donc voilà, pas grand chose à dire,

j’aurai peut-être plus d’inspiration demain.

 

 

Bon week-end à tous et à toutes

 

 

 

Publié 20 février 2009 par paule1106 dans Humeur du jour

Un ami ?   8 comments


 

 

 

 

 

  Fond de billet emprunté à Ange bleue   

 

 

Un ami ?

 

C’est quoi un ou une amie ?

 
Pour moi, c’est tout simplement quelqu’un qui est toujours là…
 
Quelqu’un qui vous soutient dans les moments difficiles, 
qui compatit (cela fait tellement de bien de se sentir soutenu !!)
 
Quelqu’un qui vous conseille,
 
Quelqu’un qui vous parle,
 
Quelqu’un qui se confie à vous,
 
Quelqu’un qui vous fait confiance,
 
Quelqu’un qui vous console quand  vous n’avez pas le moral, 
et qui ne vous enfonce pas encore plus,
 
Quelqu’un qui vous rassure quand vous avez besoin d’être  rassuré,
 
Quelqu’un qui vous montre qu’il est là pour vous,
que vous pouvez compter sur lui, 
 
Quelqu’un qui ne cache pas ses sentiments,
qui vous montre que vous comptez pourlui ou elle,
 
Quelqu’un qui vous accepte tel(le) que vous êtes,
 
Quelqu’un qui vous parle d’autre chose que de banalités….
(car lorsque l’on n’a plus rien à se dire, c’est triste ….)
 
 

Alors moi, je vous dis une chose
 
Ces amis-là, ils sont faciles à reconnaître !!!!
mais malheureusement, ils sont peu nombreux !!!
 
Si vous appréciez quelqu’un,
ne vous cachez pas derrière une fausse pudeur,
dites-le lui aujourd’hui
car demain il sera peut-être trop tard.
Les non-dits peuvent mener à tant de quiproquos !!!!
 
 
Pensez-y, c’est très important …. 
 
 
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
 
 
 
 
 

 
 
 

   

créa ange bleue, Nathaly

La neige est de retour   2 comments


 

 

La neige est de retour

 

Et oui, l’hiver n’est pas fini, loin de là,

voilà un aperçu de ce qu’on voyait chez moi  hier matin

(et oui, nous sommes déjà dimanche !) 

 

 

Je mets un nouvel album en ligne

avec toutes les  photos

 

Bon dimanche 

 

 

 

Publié 14 février 2009 par paule1106 dans Humeur du jour

Survivre en Alsace   5 comments


Statistiques-fr.com, audit et statistiques de site

 

 

 

 

Photo prise en 2005 à Strasbourg

 

L’indispensable pour survivre en Alsace
(texte trouvé sur Internet)
 
Merci de bien noter que je n’attaque
ni les Alsaciens,ni les Corses, ni les Bretons
(ni personne d’ailleurs)
 

 
 
 
 
Ce qu’il faut ABSOLUMENT savoir
si vous voulez visiter  l’Alsace
(« Elsass » en alsacien – prononcer « el-sosss » :

L’Alsacien  est généralement doué pour les langues.

Il est au moins  trilingue.
Il  parle l’alsacien, sa langue maternelle,
le français,  qu’il apprend à  l’école maternelle,
et l’allemand, qu’il  apprend soit au collège ou à la télé,
car ses parents ne regardent qu’ARD, ZDF et  SWF3.
Lorsqu’il  parle français il est pourvu d’un très fort accent  
(dont il a souvent  très honte).

L’Alsacien est plein de qualités.
Il est travailleur  comme un  Allemand,

économe comme un Suisse et fêtard comme un  français.
Il est bien moins susceptible qu’un corse
(sauf quand on le  traite d’allemand)  
et bien moins buté qu’un breton, à quelques  exceptions près.
 
Le folklore est germanique.
L’habit traditionnel de  l’alsacienne (coiffe) est typique et bien connu.
La musique traditionnelle  s’appelle la «  houm-pa-pa musssik »
(au secours !!!).
On ne peut  l’apprécier qu’après  la 17ème tournée d’amer-biere.
 
Les principales villes sont : Strasbourg au nord
(prononcer «   chtrooosss-bourik »), capitale de l’Europe
(mais  certainement pas de  l’Alsace !!!),
Colmar au centre (prononcer « col-meer   »)
et Mulhouse au  sud, (prononcer « Mehl-Huuu-sa » en alsacien).
Après avoir été  gauloise, germaine, romaine, re-germaine, allemande,  
autrichienne (pour  le Haut-Rhin), suisse (pour Mulhouse),
française,  prussienne, re-française et re-allemande,
l’Alsace est  aujourd’hui française.  
 La  langue officielle est le français.
Le français est surtout d’usage dans  les villes.
A la campagne il est d’usage de parler l’alsacien.

La  législation y est particulière (Concordat).  

L’alsacien (qui est très  pieux) bénéficie de 2 jours fériés supplémentaires
(le  Vendredi Saint  et la Saint-Étienne),
les curés,pasteurs et rabbins sont  payés par l’état
et les soins sont  remboursés à 90% par la sécu
(mais les cotisations un  peu plus élevées…
et le régime est équilibré,  
l’alsacien ne sait pas ce qu’est le trou de la sécu
bien connu des français)

Dans  certains petits villages, il arrive

que le curé dise  encore la messe  traditionnelle :
en français, allemand, et latin 
(faut  savoir être  patient…
on en apprécie que mieux l’amer-bière qui  s’en suit !).

Les  courses pour le week-end se font AVANT samedi après-midi  à 16h00,

car le dimanche, hormis les pâtisseries (qui ne vendent pas de  pain),
les  fleuristes et les églises, tout est fermé, TOUT !!!
Et  retenez bien  qu’en prime,
la plupart des petits commerces sont aussi  fermés le lundi  !

Les patronymes sont pour la plupart allemands pour les noms  de famille

(Meyer, Weber, Schmitt, etc) et français pour le  prénom.
 
En Alsace les saucisses de Strasbourg s’appellent des viennoises.
C’est le seul  endroit où vous pourrez acheter du Melfor
(vinaigre  alsacien exclusif, à base de miel).  
 
C’est  le seul endroit où l’on consomme allègrement du  raifort
(wasabi  alsacien de couleur blanchâtre),
idéal pour la viande de pot au feu  (attention ça déchire !).
Le bretzel (prononcer « brad-chtol »)  

 
La  prononciation de l’alsacien est très particulière.
Par exemple les noms  des villes et villages :
Illzach se dit « él-dsi »,   Pfastatt se dit «   pfocht »,
Ensisheim se dit « an-sa », Dornach se dit «dourni »,
Wittenheim se dit "véteuna", etc…
 
 
 
 
 
 
 
 
Ressources et produits locaux :

 
Le  vin (les vins), dont les meilleurs sont produits dans le 68  
et qui sont  surtout consommés dans les Winstub
(prononcer «vine-chtoub») du 67,  
et la bière, dont les meilleures sont produites dans le 67  
et qui sont  surtout consommées dans les Wirtschaft
(prononcer «vérd-choft») du 68
 (toujours la logique alsacienne).

La sauchkraut (ou choucroute, prononcer « suuur-grut »)  

que  l’on déguste le dimanche en famille dans toute  l’Alsace.
La meilleure est la choucroute nouvelle (à partir de septembre)
 
Le baeckoffe  (ou four du boulanger, prononcer « bèk-ooofa »)
que  l’on déguste le  dimanche dans les familles bas-rhinoises,
les dimanches où  il n’y a pas  de choucroute.

Les flame kuchen (ou tartes flambées, prononcer « floma-kuara »),

à déguster entre amis,
exclusivement  dans une winstub  de Strasbourg
ou au nord de Strasbourg
et exclusivement  avec les doigts  
(si le restaurateur tente de vous fournir des couverts,  
c’est un  usurpateur !
…ou alors vous vous êtes trompés et vous êtes dans une pizzeria !!!)
 
 
La charcuterie, dont le metwurst
(ou saucisse à  tartiner, prononcer « mèt-vourcht »),
le leberwurst (ou  saucisse de  foie, prononcer « laveur-vourcht »),
le landjaeger (ou  gendarme,  prononcer « lond-yageur »), etc

Le  munster (exclusivement à Munster).

Attention aux odeurs,
en comparaison  les fromages corses sentent la rose
(voir les précautions  de  manipulation plus bas).

La  carpe frite (exclusivement dans le Sundgau),

le fish et chips  alsacien, beignets de carpe,
servis avec des frites, de la  salade verte (au Melfor),
et un stock de mayonnaise
Nécessite un  dégraissage  au schnaps
(quetsches ou framboises de préférence).

Les leber knepfle (quenelles de foie – prononcer «  laveur-knèpfla »)  

Le sauch leberle (foie sauté sauce madère, prononcer «  suuur-laveurla »)

Les  fleisch schnecke (littéralement escargot de viande,  

prononcer «flaïch-chnaka »)
que l’on prépare avec les restes de  viande et de  bouillon de pot au feu.

Le vol-au-vent mit selbst gemachten nudeln

(vol au vent  avec nouilles maison, ou bouchées à la reine,
prononcer «  volovan-mét-salbcht-gmorta-nuuutla »)

Les  tartes :

la zwibele weie (tarte à l’oignon, prononcer « tsévala-vaaaïa  »),
la « rubarb weie » (tarte à la rubarbe, prononcer "rubarp-vaaaïa "),
la zweschke weie (tarte aux quetsches, prononcer «dzwatchka-vaaaïa»)

Le Melfor (vinaigre de miel)

 
Les mauricettes (sur Mulhouse-Dornach) un sandwich alsacien  exclusif.

Le  kugelhopf (prononcer « kuuu-geul-houpf »)

brioche  alsacienne à la forme  typique.
Spécialité des maîtresses de maison  alsaciennes,
qui remplace  avantageusement le pain le dimanche matin.

L’amer (prononcer « aaa-mèr », pour préparer 

l’amer-bière)

Les  eaux minérales, excellentes et très utiles pour aider l’organisme à  éliminer les excès (Nessel, Carola, Lisbeth, Soultzmatt,  Wattwiller, Celtic)

Les  schnaps, alcools blancs à base de fruits (prononcer «   chnobs »).

Il en  existe tout une palette. A utiliser quand l’eau  minérale n’y suffit  plus. Peuvent accessoirement servir d’allume barbecue.

Le vacherin glacé, dessert à la légèreté typiquement  alsacienne, qu’on vous proposera dans tout bon restaurant.

 

 

 
Mots et expressions de base à savoir

Les  chiffres (pour commander les amer-bières

ou pour compter  les points au  tarot) :

1 « aï » – 2 « dswaï » – 3 « drèï » – 4  « fi-ar » – 5 « fén »  – 6 « sèx » (?!) ?  7 « sé-veun-a » – 8 « ort » – 9  « niiin » – 10 «  sééén » – 11 « èèèlf » –         12 « tsweulf » – 13 «  driii-tsé » – 14 «  

fi-ar-tsé » etc

Bonjour : « pou-chourrr » ou « so-lu »

Au revoir : « o-tié » ou « so-lu »
Merci : « mèr-si » merci beaucoup : «
mèr-si-fiiil-moools »
(ne jamais dire « danke sehr »)
 
Bien ou bon : « priii-ma »
Beau : « chééén »
Oui : « ya » ou « yooo »
Non : « naaaï » ou «è-è » ou « yooo-naaaï »
S’il vous plait : « hérch-duuu »
Pardon excusez moi : « hop-laaa »
Ca suffit : « yets-langts » ou « holtch-bol » ou "holtch- yet- sa" 
français : « fran-séééch », un Français «  a-fran-sooos »,
Les Français  : « dval-cha », la France  : «fron-grir » allemand : « ditch », un Allemand « a-chvop »,  les Allemands : « d-chvooova », l’Allemagne : « ditch-lond » ou « chvo-va-lond »  
Suisse : « chvits », un Suisse « a-chvi-tseur » ou «  a-booos-leur », les Suisses « d-chvi-tseur », la Suisse  "d-chwits"
 
Argent : « galt », pognon : « gluuu-veus »,monnaie : "mé-ns"
Cher : « diiir », trop cher : « d-stiiir »
Donne : « géb », prend : « ném »
Je : « ér », moi : « mér », mien : « min-s »
Tu : « duuu », toi : « duuu », tien : « din-s »
Il : « aaar », sien : « sin-s »
Homme : « mon », femme : « froï » ou «viiib », enfant « kén-t »
Aller : « gééé »
Faire : « mor »
Venir : « kou-ma »
Plein : « fol »
Essence : « bèn-siiin », gasoil : « ka-soual »
Munster : « mén-chteur », fromage « kaaas », cumin  :«  mo-ta-ké-ma »
Maison : « hus », village : « dorf », ville : « chtot»
Dedans : « i-na », dehors : « u-sa »
Eau : « vo-seur », vin : « viii », bière : « bi-ar», lait : « mé-leur »
Pain : « brooot » beurre : « bou-teur », confiture :
koum-fi-tuuur »
Police : « chon-tor-meu-riii », pompier : « boum-bié »
Hopital : « kron-ka-hus », médecin : « dok-teur »

Avec tout ça vous êtes parés et autonome :).
 
 
 
Recette du Baeckoffe
si ça vous intéresse !
 

 

 

Ingrédients:
500 g d’échine ou épaule de porc
500 g d’épaule de mouton sans os
500 g de poitrine de bœuf désossée ou paleron
1 kg de pommes de terre
250 g d’oignons
2 gousses d’ail
50 cl de vin blanc d’Alsace sec
1 bouquet garni
persil
thym
laurier
sel, poivre

Préparation et Cuisson (3H30):
Détaillez la viande en morceaux égaux comme pour une estouffade

et mettez-la à mariner pendant 24 h

avec un peu de vin, quelques oignons, l’ail, le bouquet garni, le poivre.

 

Dans une cocotte en terre,

disposez une couche de pommes de terre émincées,

ensuite les viandes, les oignons émincés,

puis une nouvelle couche de pommes de terre et d’oignons émincés.

 

Mouillez avec le vin blanc.

 

Fermez la terrine avec son couvercle

et faites cuire au four pendant 2h à 2h 30 sur thermostat 6 (180°C).

 

Servez tel quel, dans la terrine où s’est effectuée la cuisson.


Note :

Suivant le goût, vous pouvez ajouter,

en plus de la viande indiquée, une queue et un pied de porc.

 

 

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 
 
 
 
 
 

Les bébés savent !   17 comments


 

 

Hello    !!!

 

Les bébés savent !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant, c’était ça :

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit 

Publié 7 février 2009 par paule1106 dans ACTUALITES